Marseille : ces trop rares points d'eau pour s'abreuver l'été